Photos récentes

 

En collaboration avec :

 

Livre virtuel :

 

Dernier article :

 

Dernier portrait :

 

Liens rapides :

 

Forum :

 

Humanitaire :

 

Autres sites :

 

Sites partenaires :

 

Autres galeries :

 

Météo :

 


Début - Page précédente - Page suivante - Fin


Surclassement entre Montréal et Bruxelles

27 décembre 2012

Pierre GILLARD: IFE - In-flight Entertainment &emdash; 2012-P1010088 

Cliquez sur la photo pour obtenir une image en pleine grandeur.

Comme chaque année, lorsque possible, je vais passer une partie du temps des fêtes en Belgique. En ce jour de Noël, je me rends à l’aéroport de Dorval pour y prendre le vol AC832 d’Air Canada, non sans avoir imprimé préalablement mon billet et ma carte d’embarquement afin d’accélérer le processus. À une borne dédiée à cet usage, je termine les formalités d’enregistrement et la machine refuse d’imprimer l’étiquette de ma valise. Moralité, je me retrouve dans la file "comme tout le monde" avant de tomber face à une préposée qui m’informe que je suis en attente et qu’on ne peut m’attribuer un siège pour le moment. Ma valise est étiquetée "stand-by" et on me conseille de me rendre à la porte d’embarquement où l’on devrait s’occuper de mon cas. Moi qui ai pris la peine de réserver un billet plus de trois mois d’avance, je ne la trouve pas trop drôle ! Étant bien à l’avance, je me promène dans l’aérogare avant de rejoindre la porte B50 assignée à mon vol. Une sympathique employée me demande patienter un peu et me dit qu’elle m’appellera sous peu. Je m’assois non loin de là et j’observe la scène. L’employée en question, d’un dynamisme hors du commun, aidée par deux collègues, a à faire face à une multitude de tâches simultanées tout en ayant un des deux ordinateurs du comptoir en panne. Un moment donné, elle décide d’aller s’installer à l’ordinateur d’un comptoir d’une porte voisine afin de gagner un peu de temps pour l’attribution des sièges aux passagers en attente. Pour ma part, j’en profite pour aller à la toilette avant le vol. Sortant de celle-ci, l’employée m’aperçoit et m’appelle à son comptoir. Avec un grand sourire, elle me dit : "Monsieur Gillard, pour vous remercier de votre patience, vous êtes surclassé. Vous boirez donc ce soir un verre à la santé de Jackie !" Elle m’invite ensuite à passer par la file d’embarquement prioritaire. Pour moi, il s’agit là d’une première et ça doit paraître … Je range mon manteau dans le compartiment à bagage au-dessus des sièges au lieu de le confier à l’agent de bord pour qu’il le mette dans la penderie, par exemple. Je contemple mon siège, le 5A; il s’agit d’une espèce de sarcophage tout confort équipé d’un fauteuil que l’on peut ajuster à la forme de son dos et incliner dans une multitude de positions. Il peut même se transformer en une véritable couchette. Un système de divertissement avec un écran de grand format et un casque stéréo de qualité complète le dispositif. Vu qu’il n’y a que trois modules semblables au mien sur la largeur de l’avion, je ne serai pas dérangé par un quelconque voisin assis au 5B, car il n’y a tout simplement pas de 5B ! Je m’assois donc sur mon siège et instantanément, l’agent de bord m’apporte un verre de mousseux. Il me confie ensuite un menu incluant une carte des vins. Quelques minutes plus tard, il vient s’enquérir de mon choix (un bifteck AAA grillé sauce madère aux champignons, purée de pommes de terre à l’ail, haricots verts, épinards et échalotes !) et me demande si je souhaite être servi à un moment particulier. Je dois lui répondre d’un air étonné "en même temps que tout le monde !". Une fois en vol, je lance le film Omerta sur mon système de divertissement et je commande un porto comme apéritif; "à votre bonne santé, Jackie !" Puis arrive l’entrée : une noix de Saint-Jacques poêlées et crevettes tigrée marinées servies avec une salade de fenouil et aneth sur un lit de carpaccio de concombre. Mon repas sera accompagné d’un vin rouge Zolo Malbec de Mendoza en Argentine et je savoure le tout à 30 000 pieds d’altitude, un moment hors du commun en ce qui me concerne. Une fois le dessert et le film terminés, je m’installe confortablement sur le fauteuil métamorphosé en couchette. Même si je suis grand et que je trouve qu’il manque un peu de place pour mes pieds, pour la première fois à bord d’un avion, j’arrive à dormir jusqu’au moment du petit-déjeuner composé de fruits, d’un yoghourt et d’un croissant chaud. Déjà, c’est le moment d’atterrir à Bruxelles; je n’oublierai pas de sitôt Jackie et ce très beau vol à bord du Boeing 767 C-GEOU d’Air Canada !

Photos : Fauteuil et système de divertissement - Repas - En vol - CYUL - EBBR.

Information précédente à ce sujet.


Meeting aérien de Chièvres en 1963

24 décembre 2012

Petite découverte à la fois sur YouTube et sur le site de mes amis de Sierra Bravo Aeropictures d’un film amateur tourné et de photos prises lors du meeting aérien s’étant déroulé en 1963 sur la base aérienne de Chièvres en Belgique. À noter le passage extrêmement bas du Commandant Raymond Van Keymeulen à bord de son Meteor F.8 (à environ 2 minutes 40 secondes sur la vidéo) et la démonstration du CF-100 Canuck par le Major "Bill" Ongena qui se rendra célèbre ultérieurement avec sa manœuvre du "Touch-Roll-Touch" en F-104 Starfighter. Je vous laisse découvrir le reste !

Photos sur le site sbap.be.

 


Best of Televox

22 décembre 2012

 

En 1991, par un concours de circonstances un peu rocambolesques lors de mon service militaire obligatoire, je me suis retrouvé dans le service de Télévox en qualité de journaliste, puis de caméraman. En plus du FNC et de la Minimi, j’ai donc aussi appris à manier une Betacam (BVP-5 et BVP-7 à l’époque, pour ceux qui connaissent ça !) Personnellement, ce fut une expérience très enrichissante qui m’a permis de développer des habiletés dans un milieu qui m’était peu connu grâce à l’aide reçue de la part de collègues miliciens. Ayant donc été membre de Télévox, pour commémorer la fin de la télédiffusion des reportages au sujet de la Défense Belge en 2011, j’ai reçu ce DVD intitulé "Best of Televox" et qui contient quelques reportages ayant marqué cette émission qui avait débuté en 1974 au profit des FBA. Je vous en propose une critique à la rubrique "DVD" maintenant que j’ai eu enfin un peu de temps libre pour le visionner dans son entièreté.

Critique du DVD.

Site de Télévox.


Le premier NH-90 belge est livré

21 décembre 2012

 

Photo BE Defense/Malek AZOUG

C’est à Marignane en France que le premier des huit NH-90 commandés par la Défense Belge à été livré officiellement aujourd’hui en présence du ministre Pieter De Crem. Immatriculé RN-05, il s’agit en fait du premier des quatre appareils en version TTH qui seront intégrés au 1er Wing de Beauvechain. Selon les informations reçues, celui-ci devrait rester en France durant quelques mois, notamment pour la formation des pilotes tandis que le RN-06 devrait arriver en Belgique au cours du second trimestre 2013. Avec cette livraison, pour la première fois, la Belgique dispose d’un hélicoptère de transport tactique. En effet, au début des années septante, un programme "Aéromobilité" visant à l’acquisition d’hélicoptères SA330 Puma avait été abandonné alors que, malgré tout, la Gendarmerie à l’époque avait été de l’avant en achetant trois appareils de ce type qui ont rendu d’excellents services tout au long de leur carrière.

Communiqué de la Défense Belge.

Communiqué de NH Industries.

Communiqué d'Eurocopter.

Article et photos sur sbap.be (23-12-2012).

Article de Vertical (24-12-2012).

Information précédente à ce sujet.


Chris Hadfield est de retour dans l’espace

19 décembre 2012

 

C’est ce matin à 12h12 UTC que l’astronaute canadien Chris Hadfield a décollé de Baïkonour dans le Kazakhstan en vue de rejoindre la station spatiale internationale d’ici deux jours. Il s’agit de son troisième séjour dans l’espace après avoir volé deux fois à bord d’une navette spatiale américaine (Atlantis en novembre 1995 et Endeavour en avril 2001). Lors de sa seconde mission dans l’espace, il était aussi devenu le premier Canadien a effectuer une sortie extravéhiculaire. En mars 2013, il deviendra le second commandant de la station ISS qui n’est pas de nationalité américaine ou russe après le Belge Frank De Winne. Il devrait revenir sur terre en juin 2013. Pour la petite histoire, Chris vole aussi régulièrement sur le Canadair Sabre 5 "Hawk One" des Vintage Wings of Canada, ce qui fait que vous pourriez le croiser à l’occasion de l’un ou l’autre spectacle aérien.

Photos de Chris Hadfield à Saint-Hubert en 2009 : # 1 - # 2.

Reportage de Radio-Canada.

Article de La Presse.

Site de Chris Hadfield.

Compte Twitter de Chris Hadfield.


Fighter Squadron - 441 Squadron From Hurricanes to Hornets

5 décembre 2012

Depuis plusieurs mois, ce livre de Larry Milberry était en souffrance dans la pile de bouquins "à lire" sur ma table de chevet. Ces derniers jours, pour un peu me changer les idées en fin de journée, je me suis enfin mis à la tâche et, une fois de plus, selon moi, l’ouvrage publié par Canav Books se révèle être un grand cru de cet auteur bien connu. Je vous propose donc de voir ma critique à son sujet à la rubrique "Bibliographie".

Critique du livre.

Présentation du livre sur le site de Canav Books.

Suite à la lecture du livre de Larry Milberry, j’ai été fouiller dans mes diapositives et j’ai retrouvé cette belle vue du Lockheed (Canadair) CF-104 Starfighter 104785 de l’Escadron 441 photographié par feu mon ami Michel Houbeau à Cambrai-Épinoy en France alors que l’unité était basée à Baden-Söllingen en Allemagne.

Pierre GILLARD: 441 Squadron - Escadron 441 "Silver Fox" &emdash; 005135 

Plus récemment, le 12 août 2005, j’ai photographié le Boeing (Canadair) CF-18A Hornet 188753 de l’Escadron 441 à l’aéroport international de Vancouver. Il faisait partie d’un détachement de plusieurs appareils de ce type venant de Cold Lake en Alberta et devant survoler la ville le lendemain lors de la cérémonie des funérailles d’Ernest "Smokey" Smith, vétéran de la Seconde Guerre Mondiale décoré de la Victoria Cross. Moins d’un an plus tard, le 30 juin 2006, l’Escadron 441 fusionna avec le 416 pour former le 409 Tactical Fighter Squadron.

Pierre GILLARD: 441 Squadron - Escadron 441 "Silver Fox" &emdash; 2005-005155 

Toujours aux couleurs du 441, il y a quelques mois, j’ai photographié un Canadair Sabre Mk.6 exposé au Collège militaire royal du Canada à Kingston en Ontario.

Pierre GILLARD: Royal Military College of Canada - Collège militaire royal du Canada &emdash; 2012-127636 

Photos de l'Escadron 441.

Photos du Collège militaire royal du Canada.

Commentaires sur le blogue de Canav Books.

Information précédente au sujet du Canav Books.

Information précédente au sujet du Collège militaire royal du Canada.

Cliquez sur les photos pour obtenir des images en pleine grandeur.


Coïncidence

28 novembre 2012

Pierre GILLARD: Nolinor &emdash; 2012-304608 

Je vous avais parlé, il y a quelques semaines, de ma dernière visite à Dorval où j’avais photographié un Boeing 737 de la compagnie Nolinor. Cet appareil, de type 2B6C et immatriculé C-GNLN, avait, dans le passé, volé pour la Royal Air Maroc ("B6" étant, d’ailleurs, le code de la RAM chez Boeing). Or il se fait que j’avais photographié cet avion portant le numéro de série 23050 sous les couleurs marocaines à plusieurs reprises à l’aéroport de Bruxelles-National en Belgique durant les années nonante. Voici donc une coïncidence telle que le monde de la photographie aéronautique nous réserve parfois. Voyez aussi l’article au sujet du Boeing 737-529 MSN 26538.

Article "Boeing 737-529 MSN 26538".

Information précédente à ce sujet.

Pierre GILLARD: Royal Air Maroc &emdash; 005132 

Cliquez sur les photos pour obtenir des images en pleine grandeur.


The Aviators - Season Three

22 novembre 2012

Il y a quelques semaines, j’ai acheté le coffret de deux DVD de la troisième saison de la série "The Aviators". Ayant visionné les 13 épisodes en rafale, je vous propose quelques commentaires à leur sujet à la rubrique "DVD".

Commentaires au sujet de la saison 3.

Information précédente à ce sujet.


Visite du Bell 412 de la Sûreté du Québec à l’ÉNA

16 novembre 2012

 

Le Service aérien gouvernemental et la Sûreté du Québec avaient répondu favorablement à la demande du groupe étudiant Aéro-ÉNA de venir présenter le Bell 412EP C-GSQL à l’École nationale d’aérotechnique. C’est donc vers 10h40 mercredi dernier que l’hélicoptère s’est posé face au hangar A22A et que de nombreux étudiants ainsi que du personnel de l’école ont fait connaissance avec son sympathique équipage, messieurs Simard, Cyr et Girard. Jusqu’au moment du décollage vers 14h15, ces derniers ont infatigablement répondu aux nombreuses questions des étudiants qui ont pu également monter à bord pour découvrir, notamment, la planche de bord équipée d’écrans EFIS et les consoles avioniques. Une semaine après la présentation de l’avionique du Bell CH-146 Griffon par l’EITA, voici donc une autre belle réussite du groupe Aéro-ÉNA qui multiplie les activités afin d’intéresser la population de l’école à l’aviation.

Photos : Visite du Bell 412 - Sûreté du Québec.

Affiche réalisée par Cristian Babinet (PDF 860 Ko).

Information précédente au sujet d'Aéro-ÉNA.


Dépeçage scientifique d’aéronefs au CTA

15 novembre 2012

 

Depuis quelques semaines, des morceaux d’un CRJ100 ainsi qu’une carcasse de Bell 206 ont été livrés au Centre technologique en aérospatiale dans le cadre d’un projet d’analyse du cycle de fin de vie d’aéronefs. Les ailes et l’empennage du CRJ, l’appareil immatriculé N735CA et portant le numéro de série 7267, sont arrivés à Saint-Hubert en provenance de l’Arizona le 17 octobre 2012. Le Bell 206B Jet Ranger numéro 791 et immatriculé C-FOAN a été débarqué d’une semi-remorque venant de Winnipeg le 18 octobre 2012. Enfin, le fuselage du CRJ est arrivé par convoi exceptionnel le 13 novembre 2012 et a été déchargé face aux installations du CTA par deux imposantes grues. Selon les responsables du CTA, il s’agira d’une première au Canada en matière de recyclage d’avions et d’hélicoptères. Par contre, en France, il existe un projet similaire mis en place depuis 2007 par un consortium dirigé par Airbus sur les aéroports de Châteauroux et de Tarbes.

Photos.

Communiqué de l'ÉNA.

Communiqué du CTA (PDF).

Article au sujet du recyclage d'aéronefs en France (L'Usine Nouvelle).

Information précédente au sujet du CTA.


Présentation au sujet de l’avionique du Griffon par l’EITA

8 novembre 2012

 

Ordinairement, dans le cadre du cours "Systèmes radios" du programme d’entretien de l’École nationale d’aérotechnique, les étudiants reçoivent à l’EITA une introduction théorique et pratique au sujet des systèmes avioniques et AMS de l’hélicoptère Bell CH-146 Griffon des Forces canadiennes. Or, cette session, le nombre de groupes dans ce cours étant trop élevé, il était impossible pour cette unité d’instruction établie à l’ÉNA de pouvoir donner cette présentation de la façon habituelle. C’est pourquoi, les responsables de l’EITA ont plutôt lancé une invitation destinée à tous les étudiants de toutes les années des trois programmes afin de découvrir les systèmes électroniques gréant l’hélicoptère. Quant à la promotion de l’événement intra muros, elle avait été laissée aux bons soins du groupe étudiant Aéro-ÉNA dont un des membres, Cristian Babinet, avait réalisé une magnifique affiche. Finalement, ce ne sont pas moins d’une bonne trentaine d’étudiants qui sont venus assister hier à la présentation qui a duré un peu plus d’une heure. Par la suite, plusieurs d’entre eux ont pu discuter avec les deux militaires en charge du groupe de sujets autant techniques que d’emplois dans les Forces canadiennes.

Photos : Présentation - EITA.

Affiche réalisée par Cristian Babinet (PDF 929 Ko).

Information précédente au sujet de l'EITA.

Information précédente au sujet d'Aéro-ÉNA.


Numérisation d'anciennes diapositives (suite)

3 novembre 2012

  Pierre GILLARD: Cathay Pacific &emdash; 005133

Au passage, deux autres numérisations de diapositives Kodachrome provenant de ma collection. La première a été prise lors d’un premier voyage à Londres en septembre 1983 avec mon copain de classe Didier au cours duquel nous avions notamment visité les aéroports de Gatwick et d’Heathrow et même emprunté la navette en hélicoptère entre ceux-ci. L’image représente un Boeing 747-200 de la compagnie Cathay Pacific se rendant à la piste de décollage.

  Pierre GILLARD: France - IGN - Institut Géographique National &emdash; 005127

La seconde a été prise en avril 1986 en France. En fait, toujours avec mon copain Didier également amateur d’aviation, nous avions été faire la tournée des aéroports et héliports de la région parisienne. Sur la route du retour, nous nous étions arrêtés à la base militaire de Creil où se trouvait la flotte d’avions de l’Institut Géographique National. À cette époque, cet organisme utilisait encore un B-17 et quelques Hurel Dubois HD.34 aux ailes si particulières, dont l’appareil immatriculé F-BHOO de la diapositive.

Information précédente à ce sujet.

Cliquez sur les photos pour obtenir des images en pleine grandeur.


Une heure à Dorval

2 novembre 2012

 

Enfin une journée en ce mercredi 24 octobre 2012 où je n’ai ni cours, ni réunions et où le soleil semble être de la partie. Je pars donc de Longueuil en direction de Dorval, mais je me fais prendre dans de la congestion au pont Victoria, ce qui fait qu’en arrivant au parc Jacques-de-Lesseps, je manque le décollage d’un Boeing 737 d’Air Inuit arborant de nouvelles couleurs. Par contre, entre du trafic plus habituel, je photographie décemment un Boeing 737-800 d’Aeroméxico gréé d'une décoration particulière pour le Teletón México. Un moment donné, le soleil disparaît, mais je reste encore un peu pour voir décoller un Boeing 737-200 de Nolinor avant de quitter les lieux. Lors de cette heure passée le long de la piste 06 droite, j’ai aussi fait la connaissance de Jeremy Dando de Minneapolis qui me dit que c’est bien mieux à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau pour faire des photos d’avions que dans son patelin. Mis à part un trafic un peu monotone, je pense qu’effectivement, on n’est pas si mal loti à YUL.

Photos : Aeroméxico - Air Canada - Air Canada Express - American Eagle - Avions d'affaires - Bombardier - Dorval Aviation - Jazz - Nolinor - Porter - United Express - US Airways.

Information précédente à ce sujet.


Visite automnale à Saint-Mathias

1er novembre 2012

 

S’il était prévu initialement que le traditionnel Cubtoberfest se tienne à Saint-Mathias le samedi 20 octobre 2012, compte tenu des pluies diluviennes s’étant abattues la veille sur la région de Montréal ainsi que des prévisions incertaines établies pour toute la fin de semaine, les organisateurs ont préféré annuler ce rendez-vous aérien de propriétaires de Piper Cub. N’ayant pas été informé de cette annulation, je me suis malgré tout rendu à l’aérodrome et à la base d’hydravions de Saint-Mathias d’autant plus que, pour contredire le meilleur des prévisionnistes, la météo était splendide et il régnait un soleil magnifique. Étant sur place, j’en ai donc profité durant la matinée pour prendre des photos des avions présents sur le terrain en essayant, autant que possible, de réaliser mes vues en mettant en évidence les belles couleurs d’automne en arrière-plan. J’ai aussi assisté au décollage sur la rivière Richelieu d’un Glastar ainsi que d’un Cessna A185 Skywagon sur flotteurs. Finalement, en ce qui me concerne, même si le Cubtoberfest 2012 n’a pas eu lieu, j’ai malgré tout bien apprécié ma matinée de photographie.

Photos : Aérodrome Saint-Mathias - Avions privés - Air Tamarac - Delco Aviation - Geosphair - Parachutisme.

Site d'Aviation BL.

Informations au sujet du Cubtoberfest 2011.


Aviation Art by Jim Bruce

31 octobre 2012

 

Donnant suite à une de mes suggestions, la bibliothèque de l’École nationale d’aérotechnique a acquis ce livre réalisé par Jim Bruce dont j’ai déjà admiré plusieurs œuvres au Centre canadien du patrimoine aéronautique (CAHC-CCPA) de Sainte-Anne-de-Bellevue. Il s’agit d’un magnifique recueil d’une majorité des dessins, illustrations et peintures de cet artiste de talent et dont la renommée n’est plus à faire dans le monde de l’aviation canadienne. Je vous propose donc une critique de cet ouvrage à la rubrique "bibliographie".

Critique du livre.

Information précédente au sujet du CAHC-CCPA.

Pierre GILLARD: 2011-11-12 - Inauguration de la Galerie d'Art d'Aviation Godfrey Stewart Pasmore &emdash; 2011-26461

"Ferry Command (1943) Dorval", peinture à l'huile de Jim Bruce exposée au Centre canadien du patrimoine aéronautique.

Cliquez sur la photo pour obtenir une image en pleine grandeur.


Virée aéronautique au Québec – Jour 5

27 octobre 2012

Vendredi 12 octobre 2012. La région de Chicoutimi est recouverte par un pouce de neige. À 8h30, nous sommes de retour à la base de Bagotville, cette fois-ci pour visiter la compagnie Top Aces qui exploite une flotte d’Alpha Jet pour le compte du ministère de la Défense canadien ainsi que pour d’autres forces armées étrangères. Notre groupe est chaleureusement accueilli par Monsieur Jérôme Ouellet et nous effectuons le tour du propriétaire en sa compagnie ainsi que de celle d’Hugo, le responsable de l’assurance qualité. Les étudiants sont une fois de plus impressionnés et se montrent très intéressés par ces avions ayant volé dans le passé sous les couleurs de la Luftwaffe dans le rôle de l’attaque au sol et qui portent maintenant une immatriculation civile canadienne. Dave participe même à un moment donné à la dépose d’un système d’enregistrement des données de vol installé à un pylône sous l’aile d’un des Alpha Jet.

Pierre GILLARD: 2012-10-08 au 12 - Virée aéronautique au Québec &emdash; 2012-129382 

Après avoir traversé le parc national de la Jacques-Cartier sans encombre malgré la petite neige tombée durant la nuit et après avoir pris un repas rapide près de l’aéroport de Québec, nous rejoignons à 14h00 le Service Aérien Gouvernemental où nous sommes reçus par Francine qui nous accompagne pour la visite. Une vidéo explicative au sujet des missions effectuées par le SAG est projetée aux étudiants, puis nous rejoignons les hangars munis de lunettes de sécurité ainsi que d’un magnifique casque de chantier bleu. Ayant accompli un stage sur les Challenger au mois de juin dernier et étant probablement considéré comme faisant un peu partie de la "famille du SAG", je suis chargé de présenter les trois avions de ce type aux étudiants. À tour de rôle, ils montent à bord d’un de ces trois appareils configuré en version ambulance. Puis nous passons dans la section des "jaunes", c’est-à-dire des bombardiers d’eau où nous visitons un CL-215 et où je rencontre plusieurs anciens étudiants ayant eu à me "subir" dans le passé.

Pierre GILLARD: Canada - Service aérien gouvernemental (Québec) &emdash; 2012-304245 

Notre journée et notre programme des visites se terminent dans les installations de Discovery Air Technical Services. C’est toujours un peu émotionnel pour moi de retourner dans ce bâtiment où j’ai souvent donné des formations alors que je travaillais pour ExelTech. Un de mes anciens collègues, Yannick Veillette, superviseur, ainsi qu’Andéann Gagnon, en charge des ressources humaines, sont nos guides tout au long de cette dernière visite qui dure un peu plus de deux heures. DATS est en pleine croissance depuis quelques mois et le hangar est maintenant bien rempli d’avions en maintenance. On peut y noter trois Dash 8, deux Saab 340, un Beech 1900D, un Beech Baron ainsi qu’un Alpha Jet de Top Aces. La compagnie est donc en mode recrutement et durant les deux heures que nous passons en compagnie de Yannick, celui-ci explique le fonctionnement et l’organisation de la maintenance sur de gros aéronefs. Son exposé est absolument magistral; nul doute qu’il aura réussi à convaincre l’un ou l’autre de nos étudiants à venir effectuer un stage ou même à débuter leur carrière chez DATS s’ils sont finissants.

Pierre GILLARD: Canada - Discovery Air Technical Services &emdash; 2012-304279 

À 20h00 précises, notre minibus arrive sur le stationnement de l’ÉNA à Saint-Hubert. Pour moi, ainsi que pour mon collègue David Richer qui accompagnait également le groupe, ce fut une semaine inoubliable et intense que nous avons vécue tous ensemble à découvrir les multiples facettes de l’aviation au Québec. Ce fut aussi un privilège de passer cette semaine avec nos étudiants du groupe Aéro-ÉNA : Dave, Francis, Heireiti, Jean-Maxime, Jessica, Katherine, Marc-André, Roxane et Tommy. La "virée aéronautique au Québec" s’est parfaitement déroulée et, déjà, certains des étudiants du groupe songent à une autre virée pour la semaine de relâche du mois de mars. La destination ? … Un peu de patience; on devrait l’annoncer sous peu.

Photos : Groupe Aéro-ÉNA - Discovery Air TS - Service aérien gouvernemental - Silver Airways - Top Aces.

Cliquez sur les photos pour obtenir des images en pleine grandeur.


Virée aéronautique au Québec – Jour 4

25 octobre 2012

Jeudi 11 octobre 2012. Dans tout voyage, il faut prévoir une journée un peu moins chargée avec un horaire moins exigeant. Dans le cas de la virée aéronautique, c’est le cas de ce jeudi qui débute vers 10h00 chez Air Saguenay. Le groupe fait la connaissance de Bruno, un ingénieur certifié qui s’occupe de la maintenance d’hydravions depuis 30 ans au Lac Sébastien à Saint-David-de-Falardeau. Celui-ci n’hésite pas un seul instant à décapoter le compartiment moteur d’un Turbo Otter muni d’une turbine Garrett afin que les étudiants puisse jeter un œil dessus. Nous déambulons ensuite dans cette base typique de l’aviation de brousse où l’on peut voir des Beaver et des Otter côtoyer des avions plus petits comme des Cessna, des Piper ou même un Taylorcraft, tous sur flotteurs. Nous pouvons également embarquer à bord d’un Otter amarré au quai et constater l’aspect rudimentaire du cockpit et le côté spartiate de la cabine qui n’a rien à voir avec un avion de ligne. Le vent, le froid et une petite bruine apparaissant et disparaissant tout aussi vite, forcent quelques uns d’entre nous à se réfugier dans le chalet faisant office d’aérogare en attendant de pouvoir remonter dans notre minibus vers notre prochaine étape.

Pierre GILLARD: Air Saguenay &emdash; 2012-304022 

Nous nous dirigeons maintenant vers l’aéroport de Chicoutimi-Saint-Honoré. Il est un peu plus de 11h00 et, notre rendez-vous au CQFA étant prévu à 14h00, nous nous arrêtons chez Air Médic où le groupe est chaleureusement accueillis par deux jeunes pilotes qui nous expliquent les opérations médicales effectuées avec l’Eurocopter AS350B2 qui leur est affecté. Une fois de plus, nos étudiants se montrent fort intéressés et les deux pilotes répondent infatigablement à leurs nombreuses questions. Nous allons ensuite manger dans un petit restaurant situé dans le village de Saint-Honoré.

Pierre GILLARD: Canada - Centre québécois de formation aéronautique &emdash; 2012-304098 

Tout juste avant 14h00, nous franchissons les portes du CQFA où nous sommes accueillis par Monsieur Pierre Rioux. Dans un premier temps, celui-ci nous fait découvrir les classes multimédia équipées de tableaux interactifs, les deux sortes de simulateurs de vol en usage à l’école, la salle de répartition de vols ainsi que différentes zones administratives. Puis nous nous rendons au hangar où se déroule la maintenance des avions et des deux hélicoptères Bell 206B Jet Ranger. Ceux-ci sont tous dans un état irréprochable. L’avionique équipant les deux Bell est du dernier cri et Monsieur Rioux nous déclare que, très prochainement, les vénérables, mais ô combien fidèles Beechcraft C23 servant à l’écolage de base seront modernisés avec une avionique "glass cockpit". En fait, tout ce que nous pouvons voir au CQFA est bien géré et au goût du jour. Vers 16h30, nous remercions notre hôte et nous rejoignons notre hôtel à Chicoutimi non sans faire une brève halte face aux installations d’Exact Air.

Photos : Groupe Aéro-ÉNA - Air Saguenay - Aries Aviation Services - Avions privés canadiens - Capitale Hélicoptère (Air Médic) - CQFA (avions) - CQFA (Hélicoptères) - Exact Air - Lac Sébastien (CTD3).

Cliquez sur les photos pour obtenir des images en pleine grandeur.


Virée aéronautique au Québec – Jour 3

21 octobre 2012

Mercredi 10 octobre 2012. Aujourd’hui, pour la majorité des étudiants, c’est "la" journée du périple. En effet, à 8h00, nous sommes attendus par Monsieur Richard Girouard, historien de l’Escadron 425, pour une visite de la base aérienne de Bagotville. Après avoir franchi le corps de garde et reçu nos badges d’identification, nous débutons notre tour par le troisième Escadron de maintenance – Air (3 EMA) où sans attendre on nous amène au deuxième échelon de la maintenance des moteurs General Electric F404 propulsant les CF-18. Après une visite de l’atelier, nous sommes attendus pour assister au test au banc d’un moteur sortant d’entretien. Celui-ci est essayé au maximum de ses possibilités, postcombustion allumée, offrant une poussée proche de 16 000 livres ! Inutile de préciser que la démonstration est impressionnante pour les membres de notre groupe. L’étape suivante nous conduit dans une des baies de maintenance des CF-18. Deux appareils nous sont montrés, l’un quasi prêt à sortir pour ses premiers essais et l’autre en voie de désossement total. On nous explique le canon de 20 mm équipant l’avion lorsque l’alarme incendie retentit; nous évacuons les lieux en même temps que tous les militaires du 3 EMA. En fait, c’est la semaine de la prévention sur la base et nous avons involontairement été pris dans un exercice. Lorsque nous pouvons retourner à l’intérieur du bâtiment, nous visitons encore un atelier de métal en feuille, ce qui clôture notre tour au sein de cette unité.

Pierre GILLARD: 2012-10-08 au 12 - Virée aéronautique au Québec &emdash; 2012-303703 

Richard nous conduit ensuite à l’Escadron 425 "Alouette" où nous sommes pris en charge par le capitaine Maxime Renaud ayant plusieurs missions en Libye à son actif. Il nous présente un PowerPoint au sujet de l’Escadron ainsi qu’un petit vidéo montrant des opérations d’attaque au sol en Libye. Nous rejoignons ensuite le hangar où le CF-18 immatriculé 188759 a été préparé pour nous (comprenez débarrassé de tous ses systèmes "sensibles" ou dangereux). Nous effectuons un walk-around pour utiliser un terme aéronautique puis nous sommes invités chacun à notre tour à prendre place à bord (sauf moi, faute de temps !) Inlassablement, le capitaine Renaud répondra aux nombreuses questions des étudiants, même celles de Roxane qui n’en finissent plus. Je pense que les Forces vont avoir une nouvelle recrue sous peu !

Pierre GILLARD: 425 Squadron - Escadron 425 "Alouette" &emdash; 2012-303709 

Une petite marche à pied nous permet de nous rendre chez les "tigres" de l’Escadron 439. Dans le bâtiment, tout est fait pour nous rappeler le félin jaune et noir : la décoration des portes, des traces de pattes au sol … La visite commence par une rencontre avec deux personnes extraordinaires : des "SAR Techs". Ce sont, en fait, des spécialistes en recherche et sauvetage rompus à différentes disciplines telles que le parachutisme, l’escalade, la plongée sous-marine ou la survie sous tous les climats en plus d’être des secouristes entraînés à la médecine d’urgence. Le moyen le plus courant à la 3e Escadre pour amener ces SAR Techs à pied d’œuvre lors d’une opération de secours sont les Bell CH-146 Griffon équipant l’Escadron. Un pilote, le capitaine Jonathan Tremblay ainsi qu’un technicien répondent aux nombreuses questions des étudiants portant tant au sujet du matériel spécifique de sauvetage gréant les hélicoptères que sur les conditions de vie d’un militaire à la force aérienne.

  Pierre GILLARD: Canada - 439 Squadron - Escadron 439 &emdash; 2012-303825

Richard nous reconduit à l’extérieur du périmètre de sécurité de la base pour prendre le repas du midi chez Subway. Une fois les dernières bouchées avalées, nous nous rendons au Musée de la Défense aérienne où nous avons droit à deux excellents exposés de la part de deux guides visiblement fort bien informés au sujet de l’histoire de l’aviation militaire canadienne ainsi qu’au sujet des aéronefs que celle-ci a opérés. C’est ainsi que se termine une journée fort bien appréciée par les étudiants au point que certains en rêveront durant la nuit !

Photos : Groupe Aéro-ÉNA - Escadron 425 - Escadron 439 - Musée de la Défense aérienne.

Cliquez sur les photos pour obtenir des images en pleine grandeur.


Virée aéronautique au Québec – Jour 2

18 octobre 2012

Mardi 9 octobre 2012. Après un bon petit-déjeuner pris à notre hôtel de Shawinigan, nous nous mettons en route pour le Lac-à-la-Tortue où nous visitons les ateliers de l’entreprise de maintenance Bel-Air Aviation, spécialisée essentiellement dans les hydravions. Celle-ci possède aussi son petit musée privé où sont présentés différents objets et documents au sujet de l’aviation de brousse dans deux pièces du bâtiment. Nous traversons ensuite la piste pour visiter la société Aéro Atelier dont la réputation en ce qui concerne la révision des moteurs à pistons d’avions n’est plus à faire. Mario, un des techniciens, explique en détails certains aspects moins connus de la remise en état de cylindres et de moteurs aux étudiants fort intéressés par cette visite.

Pierre GILLARD: 2012-10-08 au 12 - Virée aéronautique au Québec &emdash; 2012-129107 

La route étant longue aujourd’hui, nous ne traînons pas au Lac-à-la-Tortue et nous repartons en direction de La Tuque par la magnifique route 155 longeant la rivière Saint-Maurice dont la beauté est rehaussée par les couleurs d’automne. En arrivant à La Tuque, nous effectuons une brève halte à l’aéroport où les photographes du groupe immortalisent un Eurocopter AS350BA+ AStar d’Héli-Horizon ainsi que l’un ou l’autre avion léger. Un autre bref arrêt chez Mac Donnald’s, puis encore un autre à une petite hydrobase à la sortie de la ville où nous photographions un Cessna 170B à flotteurs, avant de mettre le cap sur Alma que nous atteignons peu après 14h00.

Pierre GILLARD: Canada - Produits Aviatech &emdash; 2012-129128 

À l’aéroport d’Alma, nous sommes accueillis par Monsieur Carl Duguay, propriétaire des Produits Aviatech. Cette société représente un peu la passion de celui-ci. En effet, elle est principalement connue pour la fabrication d’un kit d’hydravion baptisé "Super Cyclone" et qui est en fait une copie du fuselage d’un Cessna 185, mais équipé d’un moteur Continental de 350 chevaux et d’ailes de plus grande envergure conférant à cet appareil des performances très intéressantes. Plusieurs autres avions sont présents dans le hangar principalement pour des réparations structurales ou de métal en feuille. Dans un coin, il y a aussi le fuselage d’un bimoteur Cessna 421 pour lequel Monsieur Duguay prépare une conversion monoturbine avec un PT6 installé dans le nez en lieu et place des deux moteurs à pistons originaux situés sur les ailes. Jean-Maxime, étudiant du programme d’avionique, est fort impressionné par ces projets qui sortent un peu de l’ordinaire.

  Pierre GILLARD: Canada - CED - Centre d'excellence sur les drones &emdash; 2012-303678

Nous quittons les installations des Produits Aviatech pour rejoindre sans délai la petite aérogare d’Alma où nous faisons connaissance de messieurs Nicol Minier et Marc Moffatt du Centre d’excellence sur les drones. Cette équipe développe actuellement, notamment en collaboration avec CAE ainsi que de nombreuses écoles et universités (mais pas encore avec l’ÉNA !), toute une série d’applications civiles mettant en œuvre un appareil radiocommandé depuis le sol. Celui-ci, baptisé Miskam, est au départ un bimoteur Diamond DA-42, mais qui a été modifié en drone en Israël. Le groupe Aéro-ÉNA est autorisé à "inspecter" l’appareil sous toutes les coutures puis convié à visiter le poste de contrôle dans un module conteneur situé sur le terrain de l’aéroport. C’est par cette visite extraordinaire et non sans avoir photographié quelques appareils des Hélicoptères Panorama au passage que se termine la partie aéronautique de la journée. Nous embarquons dans le minibus pour Chicoutimi où nous passerons trois nuits.

Photos : Groupe Aéro-ÉNA - Aéroport d'Alma - Aéro Atelier - Avions privés canadiens - Bel-Air Aviation - Centre d'excellence sur les drones - Héli-Horizon - Hélicoptères Panorama - Hélicoptères privés - Lac-à-la-Tortue - Produits Aviatech.

Cliquez sur les photos pour obtenir des images en pleine grandeur.


Le premier CSeries est en cours d’assemblage final à Mirabel

16 octobre 2012

 

Photo : Bombardier

Bombardier a annoncé hier que le fuselage du premier véhicule d’essai en vol (FTV1) de son nouvel avion CSeries était en cours d’assemblage final à son usine de Mirabel. Par ailleurs, à son établissement de Ville Saint-Laurent, le manufacturier procède actuellement au montage de la première paire d’ailes sur sa cellule d’essais statiques "CAST". À ce moment, on prévoit toujours le premier vol du FTV1 (numéro de série 50001) avant la fin de l’année si tout se déroule comme prévu.

Communiqué de Bombardier.

Article sur Flightglobal.com.

Photos : CAST - FTV1.

 


Virée aéronautique au Québec – Jour 1

14 octobre 2012

Du 8 octobre 2012 au 12 octobre 2012, un groupe de 10 étudiants de l’École nationale d’aérotechnique accompagné par deux professeurs, David Richer et moi-même, a effectué un périple au Québec visant à découvrir les différentes facettes de l’aviation tant civile que militaire. Les étudiants étaient issus des trois années des trois programmes.

Pierre GILLARD: 2012-10-08 au 12 - Virée aéronautique au Québec &emdash; 2012-128858 

Lundi 8 octobre 2012. Il est 6h30 dans le stationnement de ÉNA. Les participants à la "virée aéronautique" commencent à arriver, mais il manque notre véhicule, un minibus de 15 places sensé avoir été livré la veille au soir. Finalement, la compagnie (fort peu sérieuse et dont l’interlocuteur au téléphone s’est montré peu aimable) nous le livre à 9h15, heure à la quelle nous sommes sensés déjà être à l’aéroport de Trois-Rivières ! Je déplace donc notre rendez-vous avec Premier Aviation d’une heure et c’est à 11h00 précises que nous arrivons à l’entrée des impressionnantes installations de cette compagnie spécialisée dans la maintenance et la peinture des avions commerciaux. Dans le hangar principal, nous pouvons voir deux ATR en entretien ainsi qu’un Boeing 737-200 de First Air et un 737-800 de WestJet. Monsieur Luc Larochelle nous sert de guide et, après être passé devant le magasin de pièces de rechange et d’outillage, nous emmène ensuite dans la baie destinée à la peinture où nous pouvons contempler un CL215 en phase de préparation. Enfin, dans un troisième hangar, nous voyons un DHC-8-300 de Jazz fraîchement repeint aux couleurs d’Air Canada Express. Notre parcours chez Premier Aviation continue par les ateliers de composite et de métal en feuille avant de pouvoir, chacun à notre tour, visiter le poste de pilotage du Boeing 737-800 de WestJet. "Je n’aurais jamais pensé que je pourrais m’asseoir dans le cockpit d’un 737 au cours de ce voyage" déclare Francis, un étudiant du programme de construction. Je pense que les participants à cette virée aéronautique ne sont pas au bout de leurs découvertes !

Pierre GILLARD: Hydravion Aventure &emdash; 2012-303525 

Nous pique-niquons le long du grillage de l’aéroport puis nous effectuons une "promenade digestive" parmi les avions grâce à la bienveillance du responsable de l’aéroport. Les étudiants me posent plusieurs questions au sujet de deux HS.748 entreposés dans un recoin du terrain. En chemin, nous admirons aussi des sauts de parachutistes du club local "Adrénaline". Puis nous embarquons dans notre minibus pour nous rendre à notre prochain lieu de visite. Après avoir quitté l’autoroute 55, au bout d’un chemin de terre le long de la Rivière Saint-Maurice, nous aboutissons chez Hydravion Aventure. Laure, la patronne des lieux nous explique en détail les opérations de la compagnie avant que nous puissions admirer les décollages successifs d’un Cessna 180 et d’un Piper J3C Cub sur flotteurs. Pour plusieurs étudiants, c’est la première fois qu’ils peuvent voir un hydravion en action.

  Pierre GILLARD: Aviation Mauricie &emdash; 2012-129041

L’étape suivante est le Lac-à-la-Tortue, berceau de l’aviation de brousse au Canada. Ceux qui étaient en manque d’hydravions, comme Tommy, étudiant du programme de maintenance, sont comblés. Nous effectuons le tour du propriétaire en admirant, notamment, deux magnifiques Beaver. Puis nous passons de l’autre côté du lac au quai d’Aviation Mauricie. Le soleil commence à se coucher et la lumière est très intéressante pour photographier les cinq hydravions qui y sont amarrés, dont deux autres Beaver. Un pilote, vivant dans un motorisé stationné à proximité, rejoint le groupe. Il s’agit de Simon ayant passé un peu de temps à l’ÉNA avant de se tourner vers le pilotage. La discussion avec le groupe s’avère des plus intéressantes car nos étudiants entendent pour la première fois quelqu’un parler d’aviation de brousse; tous sont attentifs aux propos de Simon et lui posent moult questions. C’est en rejoignant ensuite notre hôtel à Shawinigan que se termine cette première très belle journée de notre périple aéronautique au Québec.

Photos : Groupe Aéro-ÉNA - Aviation Mauricie - Aviation Roger Forgues - Avions privés canadiens - Avions privés américains - Bel-Air Aviation - De Havilland Canada - First Air - Hydravion Aventure - Lac-à-la-Tortue - Nadeau Air Service - Parachutisme Adrénaline - Strait Air.

Cliquez sur les photos pour obtenir des images en pleine grandeur.


Bientôt un livre au sujet de l'Alouette III Astazou

4 octobre 2012

 

Martin Dällenbach en Suisse est actuellement en train de mettre la dernière main sur un projet de livre au sujet de la version SA-319B de l’Alouette III, celle mue par un turbomoteur Astazou XIV. Ce livre de 256 pages contiendra 504 photos principalement d’Alouette III aux couleurs de la REGA, d’Air Zermatt ainsi que d’autres compagnies suisses ayant utilisé cette version de l’hélicoptère français. Il sera disponible en deux formats : A3 proposé au prix de 400 FS ou A4 à 280 FS. Le texte sera écrit en allemand.

Feuillet publicitaire (PDF).

Information précédente au sujet des Alouette et des Lama.


Les Skyhawks en Belgique

1er octobre 2012

 

Photo Luc Dujardin

À en croire mes amis belges, la patrouille de parachutistes des Skyhawks des Forces canadiennes a effectué deux démonstrations impressionnantes lors du spectacle aérien de Sanicole qui a eu lieu les 14 et 16 septembre derniers. Il s’agissait, en fait, de la seule apparition de cette équipe en dehors du Canada et des États-Unis cette saison. Pour l’occasion, les parachutistes ont sauté à partir d’un C-130H de la Composante Air de la Défense Belge (CH-10 le vendredi et CH-08 le dimanche pour les spotters puristes !) Mon ami photographe Luc Dujardin vous propose quelques vues de la prestation des Skyhawks en Belgique; cliquez sur le lien ci-dessous pour voir ses photos :

Photos de la démonstration des Skyhawks.

Reportage photographique complet au sujet de l'airshow de Sanicole sur sbap.be.

Reportage au sujet de l'airshow de Sanicole sur les Ailes Militaires Belges.

Information précédente au sujet des Skyhawks.


Numérisations d'anciennes diapositives (suite)

30 septembre 2012

Certains soirs, après avoir passé 10 heures, voire plus à l’ÉNA, j’ai besoin d’une activité relaxante où je ne dois pas trop réfléchir et qui ne me paraisse pas être un boulot astreignant. Une des options est le traitement d’anciennes diapositives d’avions de ma collection (qui en compte environ cinquante milles !) au gré des opportunités ou tout simplement selon les envies du moment. Alors, parallèlement aux photos d’Alouette et de Lama dont je vous ai parlé récemment, voici quelques diapositives traitées ces derniers jours.

Pierre GILLARD: TRM &emdash; 005113 

Commençons, tout d’abord, par un avion "Made in Quebec" construit à Cartierville : le Noorduyn Norseman. Mon ami Larry Milberry préparant un livre à son sujet, j’ai été fouiller dans ma collection pour voir si je n’avais pas un "trésor" à lui fournir et, très curieusement, je n’ai trouvé à peu près que cette diapositive d’un appareil français dont l’histoire est assez particulière, puisque Jean-Baptiste Salis l’a ultérieurement converti en un simili Latécoère. J’en profite pour vous recommander les deux sites suivants qui sont fort intéressants et traitent de cet appareil qui s’est révélé être un excellent avion de brousse :

The Noorduyn Norseman History - NoorduynNorseman.com.

Pierre GILLARD: Centre Air Afrique &emdash; 005114 

Durant quelque temps, un Bristol Britannia de la compagnie Centre Air Afrique du Burundi a été entreposé à l’aéroport de Charleroi-Gosselies en Belgique avant d’y être ferraillé en avril 1981. Quelques mois plus tôt, j’avais eu l’occasion d’aller le photographier sous un timide rayon de soleil. À noter les sièges empilés sous les ailes afin de les protéger des intempéries belges … Cet aéroport a vu défiler plusieurs avions de ce type puisque la compagnie locale Young Cargo en a exploité durant quelques années avant de faire faillite.

Pierre GILLARD: Military : Portugal &emdash; 005115 

Lors d’un voyage au Portugal durant l’été 2000 et au retour d’un reportage au sujet des Alouette III basées à Beja, Louise et moi avons effectué un crochet par la base de Sintra où se trouve un des principaux musées de la Force Aérienne Portugaise. Par chance, ce jour-là, pratiquement tous les aéronefs étaient exposés à l’extérieur car une grosse fête devait avoir lieu à l’intérieur des bâtiments les abritant habituellement. Voici donc un très beau De Havilland DH.89A Dragon Rapide photographié à cette occasion.

Pierre GILLARD: British Airways &emdash; 005117 

Si voler à bord du Concorde demeurera à tout jamais un rêve qui ne pourra être exaucé, j’ai toutefois eu l’occasion de voir cet extraordinaire avion à plusieurs reprises, principalement aux couleurs d’Air France. Par contre, en ce qui concerne ceux de British Airways, je les ai vus bien plus rarement lors de rares passages par Londres-Heathrow. C’est ainsi que je n’ai trouvé qu’une seule diapositive dont je suis l’auteur d’un Concorde portant les couleurs de British Airways. C’était en avril 1985 et, à cette époque, la dénomination commerciale de la compagnie britannique avait été raccourcie à "British".

Pierre GILLARD: Unidentified Operators - Opérateurs inconnus &emdash; 005128 

En 1989, j’ai effectué quelques stages en avionique chez Abelag. C’est d’ailleurs là que j’ai appris mon métier "sur le tas", car il n’y avait pas d’école semblable à l’ÉNA en Belgique à cette époque. Un des avions sur lesquels j’ai eu l’opportunité de travailler est ce Noratlas en partance pour le Zaïre. Ayant auparavant appartenu à l’Armée de l’Air Française, cet appareil est probablement celui qui sortait le plus de l’ordinaire sur lequel il m’ait été donné de faire de l’avionique.

Pierre GILLARD: Pink Aviation Services &emdash; 005120 

On termine cette série avec cette "chose" … Peut-on encore parler d’avion dans ce cas ? Il s’agit, en fait, d’un Shorts Skyvan autrichien qui faisait le tour des clubs de parachutisme en Europe. Il est vu ici à l’aérodrome de Namur-Temploux en Belgique où je travaillais régulièrement pour la compagnie Publi-Air. Remarquez la présence du pilote sur l’avion, profitant, sans doute, de l’excellente météo typiquement belge régnant ce jour-là, et de son Audi 100 qu’il emportait toujours avec lui dans la soute de son avion !

Information précédente à ce sujet.

Cliquez sur les photos pour obtenir des images en pleine grandeur.


Début - Page précédente - Page suivante - Fin


© Pierre GILLARD 2005-2014